Title Image

Avec les récentes évolutions dans la location meublée, découvrez le statut le plus avantageux pour optimiser votre fiscalité.

Avec les récentes évolutions dans la location meublée, découvrez le statut le plus avantageux pour optimiser votre fiscalité.

Le système de location meublée permet de louer un bien équipé avec tous les éléments nécessaires à la vie quotidienne, comme le mobilier et la vaisselle. Il offre aux propriétaires le choix entre plusieurs statuts, notamment le LMNP (Loueur en Meublé Non Professionnel) et le LMP (Loueur en Meublé Professionnel).

Pour distinguer le LMNP du LMP, plusieurs critères sont déterminants. Pour être considéré en LMNP, les revenus annuels doivent être inférieurs à 23 000 euros et représenter moins de la moitié du revenu total du foyer fiscal, sans être inscrit comme professionnel au RCS. Les règles fiscales varient également, notamment en ce qui concerne le report des déficits, plus limité pour le LMNP sur une période de 10 ans contre 6 ans pour le LMP.

En matière d’imposition des revenus locatifs, le régime micro BIC est une option pour les plafonds de chiffre d’affaires annuels jusqu’à 77 700 euros (ou 188 700 euros pour les biens classés). Il permet des abattements de 50 % à 71 % selon le type de location, mais ne prend pas en compte les charges réelles. En revanche, le régime réel simplifié s’applique au-delà de ces plafonds ou sur option, permettant la déduction des charges réelles comme les intérêts d’emprunt et les frais fonciers, offrant ainsi une réduction de la taxation.

Le choix entre ces régimes fiscaux dépend principalement des charges supportées par l’acquisition et la gestion du bien. Il est crucial d’évaluer soigneusement ces aspects pour prendre la meilleure décision fiscale.

Retrouvez l’article complet de EnquêteDébat ici : https://www.enquete-debat.fr/impots-et-fiscalite/avec-tous-les-changements-sur-la-location-meublee-voici-le-meilleur-statut-pour-payer-moins-dimpots/